BIENVENUE !

L’équipe du centre d’exploration fœtale et gynécologique du CENTRE GAIA de la Polyclinique Jean Villar est heureuse de vous faire part de l’arrivée de deux nouvelles collaboratrices :

Dr Gwenaëlle ANDRE : Ancienne CCA en gynecologie obstétrique au CHU de Bordeaux. Ancienne PH en foetopathologiste.

Dr Marion GROUSSOLLES : Ancienne PH en obstétrique et échographie (référence) du CHU de Toulouse, spécialisée dans le suivi des grossesse gémellaires. Ancienne coordinatrice du CPDP de Toulouse.

Retrouvez-ici toutes les informations concernant le Pôle Exploration Foetale et Gynécologique : cliquez-ici

En 2021, les prénoms donnés aux enfants nés à Bordeaux continuent de surfer sur la mode rétro chez les garçons. Avec un grand retour des finales en « – a » chez les filles

Un roi, un ange, un artiste : Arthur, Gabriel et Raphaël. Le tiercé des prénoms masculins les plus donnés aux enfants nés en 2021 à Bordeaux confirme la vague néoclassique qui souffle sur les berceaux ces dernières années en France.

63 petits Arthur sont nés l’an passé dans les maternités bordelaises. Ils devancent de peu les 62 Gabriel et les 62 Raphaël, qui tiennent la deuxième place ex aequo.

Les parents de petits garçons nés 2021 n’ont pas cherché à faire dans l’originalité par rapport à leurs prédécesseurs de 2020. Cette année-là, c’est Gabriel (74 enfants) qui avait devancé Arthur et Léo (62 garçons dans les deux cas). Bref, Arthur vole son trône à Gabriel, et Léo est chassé par Raphaël, qui était resté au pied du podium en 2020.

Voir l’article sur le site de Sud-Ouest

L’équipe du Centre Gaia réalise une Hystérectomie VNotes.

Intervention réalisée ce Vendredi 14 Janvier 2021 à la Polyclinique Jean Villar de Bruges. Pour rappel, au mois de Décembre, l’équipe du Centre avait déjà réalisé une stérilisation définitive sans cicatrices apparentes. Voir ici

La venue d’un enfant est un grand bouleversement dans la vie d’un couple ! Au cours des neuf mois de grossesse, la future maman crée un lien direct et privilégié avec son enfant. De son côté, le futur papa doit trouver sa place entre sa compagne et un bébé qui grandit vite. Situation pas toujours facile pour ces messieurs…

Mais rassurez-vous, la grossesse n’est pas qu’une affaire de femmes. Les futurs papas sont aujourd’hui de plus en plus nombreux à avoir envie de s’impliquer dans ce moment unique. Avec ce nouveau rythme de vie, le rôle d’écoute et de soutien du conjoint est essentiel pour que la future maman puisse vivre sereinement sa grossesse.

Pour aider tous ces papas à passer du rôle de spectateur à celui d’acteur, les médecins de l’ASEF nous donnent leurs conseils clés pour vivre à deux une bio-grossesse !

En 2021, toutes l’équipe du Centre Gaia a réalisé 1125 naissances, un peu plus de 3 naissances par jour en moyenne dont : 19,7% de césariennes, 81% de péridurales, 70% de taux d’allaitement et 4% d’épisiotomies. Nous sommes tous très fier du travail accompli et d’avoir pu rendre possible ces nombreux projets de naissance?

Merci donc à toutes les parents pour votre confiance. Merci aussi aux Sages Femmes, Auxiliaires de puériculture, Pédiatres, Anesthésistes, Secrétaires et tous les Médecins du Centre Gaia, sans qui tout cela ne serait possible.

Le syndrome prémenstruel associe le plus généralement des céphalées (mal de tête), un gonflement et des douleurs des seins, un ballonnement abdominal, des œdèmes des extrémités, une irritabilité.

Ces désagréments débutent 10 à 12 jours avant les règles et se poursuivent jusqu’à la fin du cycle.

Il atteint les femmes de tous âges, indépendamment de la parité, de la présence ou non d’une ovulation. Il peut être bien supporté ou au contraire entraîner une automédication importante.

On conseille généralement de supprimer les excitants (café, tabac, alcool), d’évacuer la tension nerveuse par la relaxation, le yoga, un exercice physique régulier (si possible en piscine), en se réservant un temps de repos dans la journée.

Les médecines « douces » comme l’homéopathie, l’acupuncture, la phytothérapie, la mésothérapie peuvent être utilisées.

Le traitement médicamenteux

On y recourt en cas de syndrome prémenstruel gênant et quand les conseils hygiéno-diététiques ne sont pas suffisants.

• La vitamineB6 peut soulager les symptômes sans faire courir de risques.
• La progestérone naturelle a une action sédative. Elle est utilisée du 15e au 25e jour du cycle.
• Les progestatifs sont employés en cas de syndrome prémenstruel congestif ou œdémateux.
• Les œstroprogestatifs qui suppriment l’ovulation peuvent être utiles s’il existe une demande de contraception.
• Les antiprostaglandines sont utiles comme dans les dysménorrhées.
• Le magnésium, la vitamineB6 favorisent la synthèse des prostaglandines E1 ; ils sont utiles tout comme l’huile d’onagre.

Demandez conseils à votre Gynécologue !

Première intervention dans le secteur privé de Nouvelle-Aquitaine.

L’équipe du Centre Gaia réalise en VNotes une stérilisation définitive sans cicatrices apparentes.

Intervention réalisée ce Mardi 14 Décembre 2021 à la Polyclinique Jean Villar de Bruges.

L’endométriose est une maladie qui touche environ une femme sur dix en France, elle peut apparaître dès la puberté.

Certaines douleurs doivent vous alerter sur une possible endométriose. Elles peuvent apparaître pendant les règles ou bien pendant les rapports sexuels, la marche, l’évacuation des selles. L’un des symptômes les plus fréquents reste des douleurs pelviennes fréquentes qui peuvent atteindre les jambes, mais aussi des douleurs dans le bas du ventre qui peuvent se répercuter dans le bas du dos. 

Mise à jour : 11/12/2021

Accès aux locaux :

Le pass sanitaire est obligatoire et sera vérifié pour accéder à TOUS les rendez-vous au Centre Gaia : consultations, échographies …

En l’absence d’un Pass Sanitaire valide, l’accès au Centre pourra vous être refusé.

Accès au service ambulatoire et bloc :

Vous devez OBLIGATOIREMENT présenter un Test PCR négatif (de moins de 24H) que vous soyez vaccinée ou non.

L’Equipe du Centre Gaia met tout en œuvre pour vous permettre de poursuivre votre prise en charge et vous accompagner.

En cas de symptômes évocateurs, nous vous demandons de ne pas vous présenter au Centre. Nous en tiendrons compte pour repositionner un rendez-vous une fois le risque de contagion écarté.

Toute l’équipe du Centre Gaia de la Polyclinique Jean Villar

Le compagnon numérique « les 1000 premiers jours » permet de suivre les étapes du projet de parentalité aux 2 ans de votre enfant.

Un outil de prévention
Un autodiagnostic pour évaluer le risque de la dépression post partum spécialement dédié aux parents, ainsi qu’une cartographie pour trouver un accompagnement adapté et géolocalisé.

Un outil d’information
Des articles rédigés par des professionnels et proposés en fonction de l’étape à laquelle vous vous trouvez. Ainsi qu’un calendrier présentant tous les événements des 1000 premiers jours.

https://www.1000-premiers-jours.fr/fr